hédonisme

siennamiller_9111.jpg

L’hédonisme n’a pas une unique définition tant les courants philosophiques dits hédonistes sont multiples, divers et particuliers. Néanmoins, on peut constater que tous les penseurs que l’on peut qualifier d’hédonistes s’accordent sur le fait que le plaisir est le souverain bien, et que la douleur doit être rejetée. Ainsi, la morale de vie doit être axée sur la réalisation d’une vie heureuse et orientée vers les plaisirs de l’existence et sur le rejet des causes de souffrances.

Ainsi, il n’y a pas d’hédonisme sans discipline personnelle, sans ascèse, sans connaissance de soi, du monde et des autres. Les fondations directes d’une philosophie hédoniste sont la curiosité et le goût pour l’existence d’une part, et d’autre part l’autonomie de pensée (et non la croyance), le savoir et l’expérience du réel (au lieu de la foi).

Au sens brut, on entend par hédonisme la recherche du plaisir brut comme pulsion quasi-instinctive et animale.

Une réponse à “hédonisme

  1. Where does this photo come from ? I like it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s